VIGILANCE


VIGILANCE
VIGILANCE

VIGILANCE

Aptitude du cerveau à répondre activement aux situations inopinées, en rapport avec la capacité d’attention dont le sujet est capable.

Cette fonction est d’importance considérable dans tout travail répétitif et dans les tâches monotones, comme celles de conduire un véhicule. Elle est donc testée en médecine ergonomique.

La vigilance implique un éveil cérébral souvent contrarié par la nécessité du déroulement cyclique de la mise au repos des structures cérébrales de cet éveil. Elle peut être artificialisée par différents produits excitants ou stimulants (caféine, acide ascorbique), ainsi que par certains médicaments, en situation d’urgence.

vigilance [ viʒilɑ̃s ] n. f.
• 1530; « insomnie » 1380; lat. vigilantia, de vigilare « veiller »
1Surveillance attentive, sans défaillance. attention. « Résolu à ne pas relâcher de ma vigilance » (Duhamel). Endormir, tromper la vigilance de qqn. Surveiller avec vigilance. Redoubler de vigilance, relâcher sa vigilance. Comité de vigilance, qui observe et est prêt à la riposte.
2(v. 1960) Physiol. État de veille.
⊗ CONTR. Distraction, étourderie; sommeil.

vigilance nom féminin (latin vigilantia, habitude de veiller) Surveillance soutenue et attentive : Redoubler de vigilance. État d'activation du cortex cérébral pendant la phase de veille du cycle nycthéméral. (Cet état est sous la dépendance de la réticulée activatrice du tronc cérébral.) Installation permettant de contrôler que l'agent de conduite observe les signaux en temps voulu et enregistre cette observation. ● vigilance (expressions) nom féminin (latin vigilantia, habitude de veiller) Troubles de la vigilance, ensemble des troubles de la conscience impliquant une altération quantitative de la vigilance (comas, obtusion, obnubilation, stupeur, syncope, ivresse, confusion mentale). ● vigilance (synonymes) nom féminin (latin vigilantia, habitude de veiller) Surveillance soutenue et attentive
Synonymes :
- précaution
Contraires :
- négligence

vigilance
n. f. Attention, surveillance active. Redoubler de vigilance.

⇒VIGILANCE, subst. fém.
A. — Littér. Attention soutenue à veiller sur quelqu'un ou quelque chose; surveillance attentive, sans défaillance. Manquer, redoubler de vigilance; relâcher sa vigilance; échapper à, endormir, tromper la vigilance d'un douanier, d'un gardien. C'est un fait constant que les dragons sont d'une vigilance extrême. Ils ne dorment jamais. Aussi les voit-on souvent employés à garder des trésors (A. FRANCE, Île ping., 1908, p. 98). S'évader, c'était le moyen d'exprimer sa fraternité avec tant d'hommes qui, de l'autre côté, luttaient les armes à la main. Dans cette bataille têtue et dérisoire, qui supposait un sacrifice constant et une vigilance appliquée, quelques-uns atteignirent à une manière de grandeur (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 221).
B. — Rare, parfois au plur. Comportement, acte d'une personne vigilante. Tes pas, enfants de mon silence, Saintement, lentement placés, Vers le lit de ma vigilance Procèdent muets et glacés (VALÉRY, Charmes, 1922, p. 120). Comment la défaite montrerait-elle les sacrifices, les austérités dans le devoir, les rigueurs envers soi, les vigilances dont le Dieu qui décide du sort des combats n'a pas tenu compte? (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 331).
C. — Spécialement
1. HÉRALD. Caillou que la grue tient dans sa patte droite repliée, défendant ainsi son nid (d'apr. CRAYENCOUR Hérald. 1985).
2. POL. Comité de vigilance. Comité surveillant certaines activités politiques. Qu'était-il au juste pour eux? À la fois un grand écrivain et l'homme des comités de Vigilance et des meetings antifascistes (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 204).
3. a) PSYCHOPHYSIOL. État du système nerveux permettant à l'organisme de s'adapter et d'échanger avec le milieu. Les variations du taux d'activation nerveuse sont exprimées par des variations du niveau de vigilance (...): sommeil, veille diffuse, veille attentive, émotion, hyperexcitation (PEL. Psych. 1976).
b) PSYCHOL. État de la conscience éveillée et attentive. Synon. attention. Troubles de la vigilance. Le machinal par distraction nous porte aussi aux portes d'un machinal pathologique ou quasi-pathologique que la vigilance de la conscience ne permet plus de maîtriser: actes manqués, tics, oublis, etc. (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 357).
4. TECHNOL. Bouton, levier de vigilance. Bouton, levier mettant en alerte un système de contrôle, de sécurité. (Dict. XXe s.).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) Fin XIVe s. vigilance « insomnie » (Aalma, 6047 ds ROQUES t. 2, p. 207); 1487 « veillée » (Vocab. lat.-fr., Loys Garbin); b) 1530 « surveillance qui a pour but de prévoir, de prévenir ou de signaler » (PALSGR., p. 287). Empr. au lat. vigilantia « habitude de veiller, soin vigilant, attention », dér. de vigilare (vigilant). Fréq. abs. littér.:380. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 503, b) 269; XXe s.: a) 374, b) 816.

vigilance [viʒilɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1530; « insomnie », 1380; lat. vigilantia, de vigilare « veiller ».
A La vigilance (de…).
1 Littér., style soutenu. Surveillance attentive, sans défaillance. Attention (cit. 6; et → Dissipation, cit. 1; espion, cit. 6; évasion, cit. 2; partager, cit. 11; régner, cit. 9; témoigner, cit. 13). || Relâcher (cit. 3) de sa vigilance. || Endormir, tromper la vigilance de qqn (→ Baguette, cit. 5; évader, cit. 3). || Redoubler de vigilance.Polit. || Comité de vigilance, surveillant certaines activités politiques.
2 (V. 1960). Physiol. État de réactivité de l'organisme conditionnant la capacité adaptative. || Il y a plusieurs degrés de vigilance compris entre le sommeil et la veille attentive.
Spécialt. État de réactivité maximale; état de veille.
3 Techn. || Bouton, levier de vigilance, mettant en alerte un système de contrôle, de sécurité.
B Rare. (Une, des vigilances). Comportement, action d'une personne vigilante. || « Les inflexibles vigilances de l'amour maternel » (Dussane, in G. L. L. F.).
CONTR. Étourderie. — Sommeil.
COMP. Hémovigilance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vigilance — Vigilance. subst. fem. v. Soin accompagné de diligence & d activité. Grande vigilance. extreme vigilance. vigilance pastorale. c est un homme de beaucoup de vigilance. la vigilance est sur tout requise dans un Capitaine. avoir toute la vigilance… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vigilance — Vig i*lance, n. [L. vigilantia: cf. F. vigilance.] 1. The quality or state of being vigilant; forbearance of sleep; wakefulness. [1913 Webster] 2. Watchfulness in respect of danger; care; caution; circumspection. Cowper. [1913 Webster] And… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vigilance — may refer to: *Alertness * , a creature ability in the Magic: The Gathering collectible card game. * Vigilance control on railways.: See also Hypervigilance …   Wikipedia

  • vigilance — 1560s, from Fr. vigilance, from L. vigilantia wakefulness, from vigilia (see VIGIL (Cf. vigil)) …   Etymology dictionary

  • vigilance — index diligence (care), notice (heed), precaution, prudence, regard (attention), surveillance …   Law dictionary

  • vigilance — [n] carefulness acuity, alertness, attention, attentiveness, caution, circumspection, diligence, lookout, observance, surveillance, vigil, watch, watchfulness; concepts 644,657 Ant. carelessness, impulsiveness, indiscretion, negligence …   New thesaurus

  • vigilance — [vij′ə ləns] n. [Fr < L vigilantia] the quality or state of being vigilant; watchfulness …   English World dictionary

  • Vigilance — Pour le contradicteur de saint Jérôme, voir Vigilance (prêtre). En psychologie, la vigilance est une forme de l attention d un individu en train d accomplir une tâche particulière. Son attention prend un aspect d intensité pour solliciter l… …   Wikipédia en Français

  • VIGILANCE — s. f. Attention que l on porte avec diligence, avec activité, sur quelque chose ou sur quelqu un. Grande vigilance. Extrême vigilance. Vigilance continuelle. Vigilance pastorale. Il a beaucoup de vigilance. La vigilance est une qualité… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vigilance — (vi ji lan s ) s. f. Qualité de qui est vigilant. •   Alors, sans mon amour, qu eût fait votre vaillance ? Eût elle du dragon trompé la vigilance ?, CORN. Médée, I, 1. •   Redoublez votre vigilance à l égard de la fille qui ne détourne point la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.